Vous êtes dans : Accueil > Un particulier > Le crowdsourcing au service de la biodiversité

Le crowdsourcing au service de la biodiversité

le 14 mai 2020 par Didier Robino

Bourdon insecte

Le Muséum national d'Histoire naturelle  est à l’origine de « Vigie-Nature  », un programme scientifique collaboratif ouvert à tou(te)s : et si vous en faisiez partie ?

Notons qu’il n’est pas nécessaire de posséder d’une expertise particulière pour rejoindre ce réseau d’observateurs volontaires : votre simple attirance pour le monde animal et végétal et votre volonté de faire progresser les connaissances en la matière devraient suffire …

Grâce à la compilation de toutes ces données, le dispositif permet notamment de mesurer l’impact de l’activité humaine, celle des changements climatiques sur l’écosystème ou encore d’évaluer la recrudescence ou la raréfaction de certaines espèces. Ces informations peuvent également s’avérer précieuses pour les collectivités, les aménageurs d’espaces naturels, sans oublier les agriculteurs.

Concrètement, une vingtaine de thèmes d’observation sont disponibles (oiseaux, insectes, mollusques, flore, etc.). Chacun d’entre eux bénéficie d’une fiche descriptive résumant la méthode que vous devez suivre. Pour vous aider, des documents permettant de consigner vos constats sont fournis.

Ajoutons enfin qu’il existe un programme « Vigie-nature école », doté d’outils pédagogiques spécialement développés à l’intention des enseignants …

Le saviez-vous ? Le Conseil départemental s’associe à cette démarche, conformément à ses compétences dans le domaine de l’environnement. En savoir plus .

Consultez le site .

SUR LE MÊME THÈME :

Partager cette page