Vous êtes dans : Accueil > Services Particuliers > Transports > Votre véhicule d’occasion en toute sérénité

Votre véhicule d’occasion en toute sérénité

le 20 septembre 2018 par Didier Robino

Evitez les déconvenues lors de l’achat de votre prochaine voiture, grâce aux conseils avisés de la DGCCRF

Il suffit pour cela de s’en remettre à la fiche pratique dédiée, disponible sur le site du ministère de l’Economie : celle-ci propose un résumé des principales précautions à prendre, que l’acquisition se fasse auprès d’une entreprise du secteur automobile ou d’un particulier.

Ces derniers ne sont d’ailleurs pas soumis aux mêmes règles…

Aussi, si votre choix se tourne vers un professionnel, pensez à vérifier que le panonceau apposé sur le véhicule comporte toutes les mentions obligatoires, parmi lesquelles figurent le mois et l'année de la 1e mise en circulation, ainsi que le kilométrage total parcouru.

Lors de la livraison, le vendeur doit impérativement fournir un procès-verbal de contrôle technique de moins de 6 mois, ainsi que les documents nécessaires à l'immatriculation...

En cas de transaction avec un particulier, la liste des pièces se compose notamment d’un certificat de déclaration de cession en trois exemplaires, du certificat d’immatriculation barré et signé comportant la mention « vendu le  », du certificat de situation administrative, sans oublier le rapport de contrôle technique (véhicules de plus de 4 ans uniquement).

Si malgré tout, vous étiez victime d’une avarie, il convient de faire jouer en priorité la garantie commerciale, si elle existe. Cependant, lorsque le problème s’avère être important et vous prive d’un usage normal du véhicule, et si vous êtes en mesure de prouver que ce défaut existait avant l'achat, il est possible d’invoquer la garantie légale des « vices cachés  »…

Consultez la fiche .

Partager cette page