Vous êtes dans : Accueil > Services Particuliers > Les meilleurs soins au meilleur coût > Sport sur ordonnance

Sport sur ordonnance

le 10 février 2020 par Didier Robino

Afin de lutter contre l’inactivité physique, à l’origine de l’aggravation des nombreuses pathologies, le ministère des Sports et celui de la Santé ont souhaité lancer un programme visant à labelliser 500 maisons « Sport-Santé  » d’ici 2022…

Suite à un premier appel à projets, lancé il y a quelques mois, une première vague comptant 138 MSS a donc été officialisée (1).

Il s’agit de structures tout à fait originales, proposant des activités de prévention par le sport, dans le but d’atténuer les effets de l’âge et/ou nombre d’affections (surpoids, maladies cardio-vasculaires, diabète …), et par la même de diminuer la prise de médicaments…

Ainsi, certains bénéficiaires peuvent être envoyés par leur médecin, qui au travers d’une ordonnance, prescrit un programme adapté, en lien avec les éducateurs sportifs attachés à l’entité choisie. De ce fait, les disciplines prescrites sont diverses, sélectionnées en fonction des problèmes constatés.

Comme on pouvait s’y attendre, le support d’une partie de ces maisons « Sport-Santé  » est assuré dans un cadre médical (2) ou associatif. Mais bien d’autres formules restent possibles, ainsi, dans quelques cas, le pilotage peut être directement pris en charge par une collectivité.

Notons enfin qu’un annuaire des structures référencées figure dans le document…

Consultez le dossier .

(1) 100 étaient prévues initialement.
(2) Certaines sont intégrées à des établissements hospitaliers.

Partager cette page