Vous êtes dans : Accueil > Services Particuliers > Dev. Durable > Lingettes et masques : n’en jetez plus !

Lingettes et masques : n’en jetez plus !

le 23 mars 2020 par Didier Robino

Leur indéniable aspect « pratique » explique sans doute leur succès : pour autant, le recours aux lingettes pré-imbibées n’est pas sans poser problèmes, notamment environnementaux …

Beaucoup de consommateurs se laissent en effet abuser par la mention « biodégradable », fréquemment employée sur les emballages. Or cette allégation peut paraître abusive, puisque leur disparition totale n’interviendrait qu’au bout de plusieurs semaines !

Dans ces conditions, il est impératif de ne pas s’en débarrasser dans les toilettes, car elles occasionnent de amalgames dans les filtres des réseaux d’assainissement et provoquent des pannes dans les pompes…

Ajoutons qu’étant impossibles à recycler (*), l’ UE a décidé, au travers d’une directive, d’imposer de nouvelles filières REP, selon le principe de « pollueur – payeur ». Cela implique que les industriels concernés seront tenus de mettre en place un réseau de recyclage de leurs produits.

Pour compléter le tableau, l’adjonction, dans leur texture, de substances agressives et polluantes, tel que le phénoxyéthanol, justifie que l’on évite d’utiliser certaines marques pour l’hygiène des bébés, comme l’a récemment rappelé l’ ANSM.

Au final, on l’aura compris, il convient d’utiliser avec discernement ces lingettes, au demeurant fort utiles en cas d’épidémie…

Attention : ne pas confondre lingettes nettoyantes et désinfectantes. Préférez les secondes afin d’éliminer les virus.

Consultez la vidéo du magazine de l’environnement consacrée aux dégâts occasionnés dans les réseaux d’assainissement :

Consultez la page gouvernementale consacrée à la fin du plastique à usage unique.

Consultez l’avis de l’ANSM à propos de l’usage de lingettes pour bébés.

(*) On estime que les lingettes seraient à l’origine de 4 000 tonnes de déchets par an.

Partager cette page