Vous êtes dans : Accueil > L'essentiel de l'actu > Le CPF : c’est pour tout le monde !

Le CPF : c’est pour tout le monde !

le 26 novembre 2019 par Didier Robino

La plateforme support du CPF connaît régulièrement des avancées : une application mobile vient désormais compléter le dispositif…

Rappelons que son principe permet de cumuler des crédits « formation » tout au long de la carrière. Naturellement, ces droits restent attachés à la personne, quelles que soient les évolutions successives d’emploi et/ou de statut.

Ainsi, chaque année, le salarié voit sa « cagnotte » personnelle augmenter de 500 euros (1). Signalons au passage que les agents du secteur public ont intégré le système depuis 2017 (2), avant une ouverture pour les travailleurs indépendants, dès le printemps 2020…

En vous connectant sur le portail ou en téléchargeant l’application (3), vous connaîtrez instantanément le montant de vos avoirs.

Ajoutons qu’au-delà du CPF proprement dit, deux autres dispositifs sont inclus dans l’interface : il s’agit du  CPP et du CEC (voir encadré) …

Fatalement, le site propose des services connexes, dont un moteur de recherche permettant de trouver un cursus certifiant ou diplômant (4) parmi les dizaines de milliers proposés (5), mais surtout de s’y inscrire directement, autrement dit sans intermédiaire.

Mieux : les entreprises ou collectivités qui le souhaitent peuvent alimenter le CPF de leurs employés (très utile pour les formations particulièrement onéreuses) ! Certains organismes sont par ailleurs fondés à le faire, on pense bien sûr en premier lieu à Pôle emploi, mais il peut s’agir également d’une chambre consulaire, ou d’un OPCO, etc.

Notons enfin que le titulaire a la possibilité d’apporter lui-même un complément de financement, lorsque le solde du compte ne suffit pas à couvrir le coût total de la formation envisagée…

Le saviez-vous ? Le CPF, a succédé au DIF (Droit individuel à la formation) en 2014. Rassurez-vous : les avantages acquis dans ce contexte ont été intégralement transférés dans votre CPF (dans le cas contraire, il est possible de les mentionner directement).

- Le CPP existe pour sa part depuis 2016. Il permet aux salariés ayant travaillé dans des conditions difficiles (bruit, travail pénible, de nuit…) de prendre une retraite anticipée ou d’opter pour un temps partiel sans diminution de salaire. L'accès à la formation est de plus facilité… En savoir plus .

- Le CEC, quant à lui, est destiné aux responsables associatifs bénévoles, maîtres d'apprentissage, ou jeunes en service civique, il permet de bénéficier d’heures de formation supplémentaires. En savoir plus .

Consultez le site .

Télécharger l’application :

(1) Dans la limite de 5000 euros. Le montant annuel est de 800 euros pour les salariés non qualifiés.
(2) Pour les agents du public, le crédit ne se chiffre pas en euros, mais sous la forme d’heures de formation.
(3) La création d’un compte est obligatoire. Si vous disposiez déjà d’un identifiant sur la plateforme « FranceConnect », vous pouvez l’utiliser Vous devez en outre approuver les conditions d’utilisation du service.
(4) Outre la formation, le titulaire peut aussi utiliser ce temps dans le cadre d’un bilan de compétences ou d’un soutien pour un projet de création d’entreprise.
(5) Les organismes de formation disposent eux-mêmes d’une interface permettant de soumettre directement leur catalogue et de suivre les inscriptions. C’est le groupe Caisse des Dépôts, a qui a été confiée la gestion de la plateforme, qui joue le rôle d’intermédiaire pour ce qui concerne les paiements.

Partager cette page