Vous êtes dans : Accueil > L'essentiel de l'actu > L’obligation de formation jusqu'à 18 ans en passe de se concrétiser

L’obligation de formation jusqu'à 18 ans en passe de se concrétiser

le 16 juin 2020 par Didier Robino

Obligation formation 18 ans

Trop de jeunes (*) quittent encore le système scolaire sans aucune qualification ou emploi : désormais, ils pourront bénéficier d’un accompagnement adapté …

On se souvient du Droit de retour en formation initiale , issu de la loi de « Refondation pour l'école  » de 2013 : l’Etat entend aujourd'hui poursuivre cette ligne directrice avec la loi « Pour une école de la confiance  », adoptée en 2019. Ainsi, son article 15 complète le principe de l’instruction exigée jusqu'à 16 ans, avec une obligation de formation « jusqu'à la majorité  ».

Dès lors, durant ces deux années, tout mineur sans emploi qui ne serait pas engagé dans un cursus scolaire ou de formation professionnelle, devra faire l’objet d’une prise en charge dès la rentrée 2020. Celle-ci pourra revêtir différentes formes : reprise des études, parcours d’accompagnement professionnel, service civique, etc.

Concrètement, une partie de la gestion du dispositif incombera aux Missions locales. Cela implique notamment une action de repérage des cas de décrochage, assortie d’un travail de recherche d’une solution adaptée à chaque situation, en relation étroite avec les différents acteurs susceptibles d’apporter leur contribution (employeurs, Pôle-emploi, établissements scolaires, organismes de formation, et bien d’autres encore) …

Consultez l’instruction .

Consultez le rapport « Formation obligatoire des 16-18 ans : Passer d’un droit formel à un droit réel  ».

Consultez le détail de la mesure sur le site du ministère du Travail.

(*) Près de 80 000 selon les estimations.

Partager cette page