Vous êtes dans : Accueil > L'essentiel de l'actu > Culture - patrimoine > Un artiste sous la mitraille

Un artiste sous la mitraille

le 5 novembre 2018 par Didier Robino

Les célébrations du centenaire de l’armistice de 1918 sont l’occasion, pour le Centre d'art contemporain Raymond Farbos , de faire revivre, au travers d’une exposition, le parcours de Marcel Canguilhem , dont la destinée a été profondément marquée par le 1er conflit mondial…

Ce montois pur sucre, dessinateur invétéré fut incorporé alors qu’il n’avait pas ses 20 ans, dans le « 34e RI  ». Rapidement confronté aux horreurs de la guerre, il usa naturellement de son talent pour immortaliser des scènes de la vie ordinaire du poilu.

Blessé une première fois à Verdun au bras droit, il s’efforça d’utiliser sa main valide pour continuer son art. Mais deux mois à peine avant la fin des hostilités, lors de la fameuse bataille de Dobropolje , en Macédoine, un épisode tragique lui vaudra son surnom de « Cel le gaucher  » : une torpille lui arrache en effet définitivement ce même bras droit…

Revenu à la vie civile, il mènera de front sa carrière de comptable et celle d’artiste caricaturiste, d’affichiste (*), et même de sculpteur…

Exposition « Rétrospective Cel le Gaucher   » 

jusqu'au 1er décembre 2018.
Du mercredi au vendredi 14h-18h / samedi 10h-13h et 14h-18h.
Entrée libre.
Centre d'art contemporain Raymond Farbos - 3, rue Saint-Vincent-de-Paul à Mont-de-Marsan.

En savoir plus .

(*) Il produisit notamment de nombreuses publicités de course landaise.

Partager cette page