Vous êtes dans : Accueil > Archives > Archives Solidarité > Les Rencontres LandesPublic - Landes 2040 : NTIC et domotique au service des personnes âgées

Les Rencontres LandesPublic - Landes 2040 : NTIC et domotique au service des personnes âgées

le 19 novembre 2009







Les 6èmes rencontres de LandesPublic, organisées cette année en partenariat avec Landes 2040, projet porté par le Département des Landes, se sont tenues le 13 novembre au centre de séminaires de Moliets et Maâ devant une centaine de personnes. Le thème « Nouvelles technologies et solidarité » a permis d'aborder les évolutions de ces dernières années et les moyens attendus pour faciliter le maintien à domicile ou l'autonomie des personnes âgées ou en situation de handicap.

Le colloque a été introduit par le directeur de l'Agence Landaise Pour l'Informatique (ALPI), Renaud Lagrave, qui à l'issue des échanges, a salué la qualité des interventions...


Pierre Céran, vice-président du CODERPA 40 (Comité Départemental des Retraités et Personnes Agées) a insisté sur le fait qu'il fallait que les nouvelles technologies et la domotique, c'est-à-dire l'ensemble des nouvelles technologies présentes au sein de l'habitat, « restent des outils très simples à utiliser, et abordables financièrement par tous, éventuellement grâce à des aides du Conseil général ». Il a également soulevé un point qui, s'il peut sembler futile dans un premier temps, revêt au final une grande importance : l'esthétique. Comme il l'a souligné, nombreux sont ceux à refuser de porter autour du coup la téléalarme, car ils ne la trouvent pas « belle, ou pas assortie à leur foulard ».








Patrice Barbel, enseignant et chercheur à l'Institut d'Electronique et de Télécommunication de Rennes 1, a fait un compte rendu de l'étude « Contribution à un état de l'art de la domotique orienté action publique » menée en partenariat avec Aquitaine Europe Communication, et cofinancée par la Région Aquitaine, la Caisse des Dépôts et, par décision du Préfet de Région Aquitaine, le FEDER. Il a insisté sur la logique qui prévaut pour le maintien à domicile, d'être dans un habitat évolutif, qui peut être transformé rapidement en fonction des nécessités. Il a par ailleurs spécifié que mettre de la domotique dans une maison pour faciliter l'autonomie des personnes ne signifiait en aucun cas supprimer des moyens humains.

 









Découvrir le document qui accompagnait cette intervention (*) :
Présentation de l'étude de Rennes 1 (pps - 9 Mo).










Dans une intervention très concrète,
Bertrand Lapôtre, chef de projet du Pôle Domotique et Santé de la Communauté des Communes de Guéret Saint-Vaury, est revenu sur le projet « Odyssée 2023 ». La Creuse, qui compte 30 000 habitants, est l'un des départements les plus vieux d'Europe. « La Creuse, c'est l'Europe dans 20 ans, explique Bertrand Lapôtre. On y trouve autant de plus de 60 ans que de moins de 20 ans. Notre idée était donc de faire du vieillissement de la population un creuset pour le développement économique ». 250 entreprises devraient ainsi créer 600 emplois stables et non délocalisables dans les prochaines années. Ce projet vise également à donner une nouvelle identité plus attractive au département, pour y maintenir la population jeune. Ce « laboratoire vivant des technologies de demain » doit notamment permettre de tester à titre expérimental des « packs domotiques » au domicile de quelques particuliers, avant de l'étendre à quelque 2500 bénéficiaires en 2010, dans le cadre de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA).

 









Découvrir le document qui accompagnait cette intervention :
Odyssée 2023 (ppt - 7 Mo).










Enfin,
Régine Bentéjac, directrice du Foyer d'accueil pour adultes handicapés Majouraou, situé à Mont-de-Marsan, a présenté les travaux effectués dans son établissement pour répondre aux attentes des résidants. Selon les besoins et les désirs de chacun, toutes les chambres seront plus ou moins domotisées, avec l'allumage automatique des lumières dans la salle de bain, ou par exemple, en cas de nécessité, l'ouverture automatique des portes. Inspirées par le modèle suédois - très en avance sur la France en ce qui concerne la compensation du handicap - avec des produits achetés en Europe du Nord et grâce à l'ingéniosité des artisans locaux, des améliorations ont été apportées. Elles ont dès à présent changé la vie des résidants et du personnel accompagnant.

 









Découvrir le document qui accompagnait cette intervention :
Présentation foyer Majouraou (ppt - 9 Mo).




Les débats ont été conclus par le Conseiller général et 1er vice-président de l'ALPI, Xavier Fortinon, qui est revenu sur la démarche initiée par le Département des Landes dans la démarche Landes 2040.

Consultez les vidéos (**) à propos de cette journée :

 








 



Résumé filmé du colloque Nouvelles technologies et solidarité.


 








 



L'exemple du foyer Majouraou.


(*)
Attention pour lire cette présentation, vous devez disposer du logiciel Powerpoint. Si ce n'est pas le cas, vous devez installer la visionneuse PowerPoint. Ce programme est gratuit, vous pouvez le récupérer dans notre espace téléchargement
.

(**)
réalisation : XLTv

Partager cette page