Vous êtes dans : Accueil > Archives > Archives Solidarité > Le dénuement s’accroît, selon l’UNCCAS

Le dénuement s’accroît, selon l’UNCCAS

le 28 octobre 2014

Les « Baromètres de l'action sociale locale » proposés par l’ UNCCAS, ont tendance à se suivre et se ressembler : le millésime 2014 confirme en effet une accentuation de la précarité…

Cette sixième édition poursuit donc la tendance de ces dernières années, se caractérisant par une augmentation constante des demandes d'aides, motivées le plus souvent par l’incapacité de faire face à des dépenses courantes, telles les factures d'énergie ou de loyer, auxquelles s’ajoutent celles de la cantine ou des activités périscolaires.

Autre motif d’inquiétude, le fait que de nombreux ménages sont amenés à renoncer à des dépenses vitales, notamment les soins médicaux, ou l’alimentaire. Notons que l’enquête met en avant les difficultés grandissantes rencontrées par les familles monoparentales, ainsi que les personnes du 3ème âge aux faibles revenus, dont le sort est particulièrement préoccupant.

Face à ces besoins nombreux et prégnants, les collectivités sont forcées de « parer au plus pressé », se concentrant sur un « accompagnement a minima ». Les CCAS et CIAS sont en première ligne de ce combat, et sont amenés à augmenter leurs budgets, y compris pour pallier parfois aux restrictions des secours consentis par d’autres échelons administratifs…

Consultez le baromètre .

Pour aller plus loin, consulter le rapport consacré au ressenti du personnel au sein des CCAS/CIAS.

Partager cette page