Vous êtes dans : Accueil > Archives > Archives Solidarité > 30, pas plus…

30, pas plus…

le 25 février 2013

Un collectif rassemblant des associations d'usagers, de parents d'élèves, et de protection de l'environnement est à l'origine du lancement d'une initiative citoyenne européenne ( 1 ) en faveur du 30 km/h en ville…

La démarche a pour objectif essentiel d'inciter la commission à redéfinir la vitesse de référence en ville et dans les quartiers résidentiels à 30 km/h, « le 50 km/h n'étant plus conservé que pour les axes de transit ».

Outre la volonté évidente de réduction des accidents, impliquant notamment piétons et cyclistes ( 2 ), la mesure présenterait l'avantage de limiter les nuisances sonores, la pollution, et la consommation de carburant, ce qui n'est pas négligeable en ces temps de crise et de raréfaction des énergies fossiles…

Cette action, qui va se dérouler jusqu'au mois de novembre 2013, vise à recueillir au moins 55 000 signatures pour la France. Elle est accessible via un site européen, complété par un portail dédié à cette cause, où l'on trouve de nombreux témoignages de municipalités ayant d'ores et déjà adopté le 30 km/h.

Consultez les sites :

Ville 30 : http://ville30.org/
 
30 km/h : http://fr.30kmh.eu/

(1) L'initiative citoyenne européenne permet à 1 million d'individus issus d'au moins sept pays de l'UE d'inviter la Commission européenne à proposer des mesures législatives dans un domaine relevant de sa compétence…
 
(2) Selon les promoteurs de l'opération, passer de 50 à 30 km/h multiplierait par neuf les chances de survie des victimes lors d'un accident. De fait, la marche ou le vélo deviennent plus attractifs pour les usagers, puisque réputés moins dangereux.
 
 

Partager cette page