Vous êtes dans : Accueil > Archives > Archives Solidarité - santé > Demande sociale en progression versus moyens financiers réduits

Demande sociale en progression versus moyens financiers réduits

le 17 octobre 2016 par Didier Robino

L’axiome n’est pas nouveau, mais il fait l’objet de recherches permanentes de solutions : comment maintenir les missions des CCAS/ CIAS à un niveau acceptable, dans un contexte de restrictions budgétaires ?...

L’ UNCCAS a proposé à 4 élèves administrateurs territoriaux de l' INET, de se pencher sur l’épineux problème. Les fruits de leur réflexion sont désormais accessibles, sous la forme d’une étude qui, soit dit en passant, a bénéficié du soutien de la MNT.

Pour étayer leurs réflexions, les auteurs se sont appuyés sur de multiples entretiens menés auprès d’acteurs de terrain, contraints de s’adapter au quotidien afin de poursuivre leurs actions de proximité. Une chose pas toujours aisée, eu égard aux bouleversements présents et à venir de la gouvernance territoriale, ainsi qu’aux incertitudes financières. De surcroît, de nouvelles formes de précarité et de nouveaux publics en difficulté sont dernièrement apparus (parents isolés, personnes âgées, réfugiés, etc.), nécessitant un ajustement permanent des prestations proposées…

On se rassurera du constat que nombre d’élus et agents en charge de ces problématiques n’ont pas tardé à inventer des stratégies d’optimisation, afin de maintenir en vie coûte que coûte ce que l’on peut qualifier d’outils « de premier et de dernier recours ».

Face à cette réalité, la plupart d’entre eux sont conscients de la nécessité de mettre en place des pratiques évoluées d’analyse des besoins sociaux, afin d’anticiper l’évolution des dispositifs qu’ils défendent. Il convient pour cela d’obtenir les données les plus justes, ainsi que de détenir les capacités à les exploiter efficacement. Dans ces conditions, le recours à des réseaux de professionnels structurés, propres à optimiser les ressources, à partager les bonnes pratiques, et à favoriser le travail en transversalité apparaît impérieux.

D’autres scénarios sont évoqués dans ce rapport, tels, par exemple, l’accompagnement des agents dans les mutations inévitables de leurs missions quotidiennes, ou la promotion des logiques préventives (permettant de minimiser certaines dépenses) …

Consultez l’étude .

Partager cette page