Vous êtes dans : Accueil > Archives > Archives Environnement - sécurité > Miroir, petit miroir…

Miroir, petit miroir…

le 13 septembre 2012

Une commune est-elle habilitée à installer un miroir pour faciliter la sortie des usagers d'un chemin débouchant sur une voie plus importante ? Attention : l'implantation d'un tel équipement est sévèrement réglementée…

Comme il a été rappelé par le ministère de l'intérieur au palais Bourbon, l'installation de ce genre de dispositif est strictement interdit hors agglomération, comme il est précisé dans l'arrêté du 7 juin 1977. Pire : ce genre d'initiative pourrait s'avérer hautement accidentogène, par exemple, « l'absence d'éclairage public, la vue des phares dans le miroir peut suggérer que le véhicule arrive en face alors qu'il vient latéralement ».

En milieu urbain, la mise en place d'un miroir n'en relève pas moins d'un cadre très strict, « et n'être utilisé que si les travaux nécessaires à l'amélioration de la visibilité ne peuvent être réalisés ». Sur ce sujet, l'instruction interministérielle comporte de nombreuses indications à propos des conditions de montage. On notera également parmi d'autres restrictions : l'adjonction d'un stop obligatoire sur la voie secondaire, ou la limitation de la vitesse sur la route prioritaire inférieure ou égale à 60 km/h…



Consultez la question .

Consultez la première partie de l'arrêté du 7 juin 1977 relatif à la signalisation.

Partager cette page