Vous êtes dans : Accueil > Archives > Archives Environnement - sécurité > Le fonds chaleur ne sera pas gelé

Le fonds chaleur ne sera pas gelé

le 10 mars 2015

L’idée de bâtir un réseau de chaleur, basé sur des énergies renouvelables, comme par exemple le bois, séduit de nombreux acteurs publics…

Outre les préoccupations environnementales, la valorisation d’une ressource locale et la versatilité du prix des énergies fossiles, la promesse de pouvoir bénéficier d’une aide financière de la part de l' ADEME achève souvent de convaincre les décideurs de concrétiser leurs desseins.

Or, les récentes menaces de baisse de budget planant au dessus de l’Agence, conjuguées au mode de calcul des subventions, pénalisant les projets restituant une relative faible densité thermique, pourraient constituer un frein pour certaines initiatives…

Selon le sénateur qui interpella à ce sujet le ministère de l’Ecologie, cette situation est de nature à constituer un mauvais signal envoyé aux élus, en plein débat sur la transition énergétique. De son côté, le ministère a tenu à rassurer les parlementaires, indiquant que les territoires pénalisés par une topographie ou des conditions démographiques particulières avaient eux aussi vocation à être soutenus au même titre que les autres, l’ADEME incluant ces paramètres dans son mode de calcul.

Enfin, le ministère devait confirmer le souhait de poursuivre son soutien au « fonds chaleur », avec pour objectif le doublement de sa dotation d’ici à 2017…

Consultez la question .

Partager cette page