Vous êtes dans : Accueil > Archives > Archives Environnement - sécurité > La vidéoprotection en 10 points

La vidéoprotection en 10 points

le 29 août 2012

Soucieuse d'endiguer le volume de plaintes relatives à la vidéoprotection (en augmentation de 30%), la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) propose un guide des bonnes pratiques en la matière …

Conçu en collaboration avec l'AMF (Association des maires de France), le document est architecturé autour de 10 principes de base à respecter lors du déploiement d'un réseau de surveillance. On y apprend notamment que ce genre de système ne doit en aucun cas permettre de visualiser l'intérieur des habitations, que les zones de surveillance doivent être clairement identifiables par le public, et que toute personne dispose du droit d'accès aux enregistrements la concernant… Bien d'autres conseils concernant la bonne gestion du dispositif sont également prodigués…

Rappelons que depuis 2011, la Cnil a vu ses pouvoirs étendus dans ce domaine, puisque désormais, elle constitue la seule autorité compétente pour le contrôle des installations de vidéoprotection, qu'elles soient implantées sur des lieux ouverts ou non au public. D'ores et déjà, la commission a procédé à 150 contrôles en 2011, et on sait que ce chiffre sera en nette progression pour 2012.

Consultez la brochure .

Pour aller plus loin,

Consultez la fiche pratique « vidéosurveillance sur la voir publique »

Consultez le rapport annuel d'activité de la CNIL.

Partager cette page