Vous êtes dans : Accueil > Archives > Archives Environnement - sécurité > L'ONB publie un état des lieux de la biodiversité

L'ONB publie un état des lieux de la biodiversité

le 26 septembre 2012







Quelques mois après l'ouverture de son site, l'ONB (observatoire national de la biodiversité) propose une compilation de « fiches - indicateurs » destinée à suivre l'évolution de la diversité biologique sur le territoire…

Composante de la stratégie nationale pour la biodiversité, dans laquelle la France s'est engagée pour la période 2011-2020, cette démarche vise à collecter des données permettant notamment d'apprécier les progrès accomplis, mais aussi de prendre acte des dégradations constatées et de rechercher les solutions pour y remédier.

Dans l'attente des futurs indicateurs qui seront présentés avant la fin de l'année 2012, 8 fiches sont d'ores et déjà proposées. Ces dernières sont classées par thèmes, selon le modèle DPSIR ( 1 ) préconisé par l'Agence européenne de l'environnement.

A la lecture de ces indicateurs, il est difficile de se faire une idée exacte du paysage environnemental français, car certains se révèlent plutôt alarmants, tandis que d'autres laissent transparaitre quelques progrès…

Malgré tout, à la lecture des chiffres, on recense plutôt des « mauvaises nouvelles », citons entre autres :

- Le réchauffement climatique qui pousse de nombreuses espèces à se déplacer vers le nord,

- L'évolution négative de la faune (ex. diminution du nombre d'oiseaux),

- Une prise en compte de la biodiversité par les collectivités encore marginale (0,08 % du territoire couvert par un SCOT -schéma de cohérence territoriale- incluant les enjeux biodiversité au 1er janvier 2012),

- Augmentation de la consommation de produits phytosanitaires (+2,6 % en 2010, par rapport à 2008),

- …

On se consolera tout de même avec des quelques facteurs encourageants, comme par exemple :

- La régression de l'artificialisation des surfaces (passée de plus de 90000 ha en 2007-2008 à plus de 55000 ha en 2009-2010),

- La progression de la dépense nationale consacrée à la préservation de la biodiversité et des paysages (passée de 1400 millions en 2005 à près de 1700 millions d'euros en 2009),

- L'amélioration relative de la qualité de l'eau (baisse du taux de nitrates de 1% entre 1998 et 2010),

- …

Outre ces raisons de rester optimiste, on notera avec bonheur l'importance accordée par les Français aux problèmes de biodiversité : en effet, près de 30% d'entre eux placent la disparition de certaines espèces animales ou végétales parmi les deux problèmes environnementaux les plus préoccupants. Enfin, en guise de conclusion (provisoire), l'ONB engage toute la population (décideurs ou simples citoyens) à poursuivre les efforts, mais surtout à agir de manière coordonnée …



Consultez le tableau de bord « synthèse » :
ONB tableau de synthese 2012 (pdf - 282 Ko)

Consultez le tableau de bord « nature » :
ONB tableau nature 2012 (pdf - 244 Ko)



Pour aller plus loin, téléchargez le document de synthèse complet (fichier ZIP à décompacter)



(1) DPSIR signifie Déterminant, Pression, Situation, Impact et Réponse. Dans ce schéma, le déterminant correspond à l'activité humaine (exemple : le transport), la pression est ce qui en découle (exemple : la pollution), la situation équivaut à l'état de l'environnement (exemple : la qualité de l'air), l'impact représente la conséquence (exemple : les maladies respiratoires), et enfin la réponse est la solution proposée par la société pour juguler le problème (exemple : véhicules propres).

Partager cette page