Vous êtes dans : Accueil > Archives > Archives Environnement - sécurité > 2004-2009 > Le SDIS 40 lance PRODALIS

Le SDIS 40 lance PRODALIS

le 12 novembre 2007







Vendredi 19 octobre 2007, le Service Départemental d'Incendie et de Secours des Landes (SDIS 40) a inauguré son « Programme de Détection Automatique et de Localisation des Incendies par Surveillance Vidéo », PRODALIS.

Cet événement a été marqué par la présence de nombreux élus locaux, ainsi que par les interventions de Henri Masse, Directeur de la Défense et de la Sécurité Civile, Sylvie Alexandre, Adjointe au Directeur général de la forêt du Ministère de l'Agriculture, Etienne Guyot, Préfet des Landes, Henri Emmanuelli, Président du Conseil Général des Landes...

Les Landes : un territoire de forêts

Dans le département des Landes la forêt occupe 620000 hectares soit 2/3 du territoire landais. Au delà du fait qu'elle représente un atout majeur sur le plan économique, elle fait également partie intégrante de la culture du territoire, de son environnement ainsi que du cadre de vie des landais. De ce fait elle doit faire l'objet d'une vigilance de tous les instants.

Pour assurer cette mission, différentes entités sont mises à contribution, et pour ce qui est de la protection, le SDIS est en première ligne.







Cette année, le département a recensé 96 départs de feux pour 36 hectares de massifs forestiers brûlés, soit une superficie moyenne de 0,38 hectares par feu. Même si les feux de forêts représentent moins de 10% des interventions des sapeurs pompiers landais, ils restent tout de même une priorité. Le département des Landes se situe à la 4ème place, au niveau national, en matière de feux de forêts ; c'est un département classé à haut risque.

Surveiller la forêt et déceler les départs de feu, reste un des soucis majeurs du service de protection.

Au fil du temps, on a vu une évolution dans le mode de surveillance.

Il y a quelques années, elle se faisait en montant en haut des clochers, des butes et des quelques tours de guet…. Mais cela n'était pas suffisamment efficace. Il a donc été décidé de mettre en place un programme de tours de guet neuves de 40 mètres de haut, au nombre de 19 sur l'ensemble du massif des Landes.

Mais suite à un accident mortel d'un guetteur du SDIS en juillet 2004, la question de la méthode de surveillance s'est à nouveau posée . Comment surveiller et déceler les feux sans faire appel à l'œil aiguisé des guetteurs ? La solution retenue a été la vidéosurveillance.



PRODALIS : un programme pilote

PRODALIS est un dispositif inédit en France et en Europe. C'est la première fois qu'un tel système est développé à l'échelle départementale.

Il répond à trois missions :

- La détection précoce des incendies ;

- La localisation des départs de feux dans les massifs ;

- Le suivi à l'aide des images transmises au CODIS (Centre Opérationnel Départemental d'incendies et de Secours).







Le système fonctionne sur le principe de la comparaison d'images. Grâce à des algorithmes complexes, un calculateur informatique analyse les images et détecte automatiquement les panaches de fumées qui peuvent apparaître à l'horizon, matérialisés sur l'écran de contrôle par un cercle rouge. Toutes ces données sont ensuite acheminées au PC sécurité de Mont-de-Marsan. Chaque tour de guet est équipée de deux caméras de détection qui observent l'horizon sur 180°, de deux unités de traitement informatique et d'une caméra de « levée de doute » munie d'un zoom télécommandable à distance qui permet de vérifier s'il s'agit bien d'un début d'incendie. L'intervention des sapeurs pompiers est déclenchée dans l'instant depuis le CODIS, et l'évolution du feu est surveillée à l'écran. Sur chaque intervention feux de forêt, ce sont 9 véhicules et 15 sapeurs pompiers minimum qui sont mobilisés.

Au total on compte 54 caméras de vidéosurveillance installées sur les 18 tours de guet opérationnelles et qui scrutent l'ensemble du massif.

La précision du système est très bonne, le départ de feu est localisé à environ 300 mètres près.

Ce projet qui intéresse déjà d'autres pays, peut être exporté à l'étranger, comme par exemple en Grèce, au Maroc, au Portugal ou en Espagne.



Quelle mobilisation financière pour une meilleure protection

Ce dispositif innovant est toutefois très coûteux, il se chiffre à 951383 € HT et a nécessité la mobilisation financière de nombreux investisseurs. Il a été pris en charge à 80% par des subventions de l'Europe, de l'Etat, de la Région Aquitaine, et de l'Union Landaise de Défense Contre les Incendies (DFCI). Le Département, quant à lui, a pris à sa charge 20% du montant total.

A titre indicatif, l'équipement par tour de guet s'élève à 30000 €.









Visualisez le film de promotion Prodalis

Visualisez le reportage réalisé par France 3 Aquitaine








Pour télécharger la présentation de ce programme, cliquez ici (*)

(*)
Cette présentation est au format "flash". Si rien ne s'affiche au bout de quelques minutes, téléchargez Flash player. Pour cela, rendez - vous dans notre espace téléchargement
.

Partager cette page